Catégorie : Presse

Les chefs soignent nos soignants

Durant les 4 semaines du mois de novembre 2020, Yves Adastra et moi décidions de lancer un projet de distribution de repas aux soignants afin de les soulager un peu dans cette période compliquée qu’ils vivent…

Sans vraiment ce douter un instant dans quoi nous nous lancions et ce qu’allait devenir cette merveilleuse aventure humaine, nous avions juste l’espoir de pouvoir livrer quelques centaines de repas tout en essayant de mobiliser d’autres personnes autour de nous et surtout avec l’objectif de recevoir des dons afin de réaliser ceux-ci en total gratuité.

!!!Et quelle aventure!!!!

Durant ces 4 semaines nous aurons fourni pas moins de 3600 repas, 1400 contenants de soupe et plus ou moins 1500 desserts

Une quarantaine de bénévoles se seront impliqués de près ou de loin autour de ce projet en y apportant: de leur temps, des contenants, du matériel, des véhicules frigorifiques, des tonnelles, de quoi nous alimenter, du carburant, etc, etc…

Un élan de générosité sans pareil, qui a vu affluer les dons de partout… et c’est peu dire… du simple quidam qui nous apportait 1 kg de filet de poulet, au boulanger qui nous livrait 850 petits pains
ou au poissonnier qui nous donna 100kg de filet de poisson frais, tout cela fut hors de nos espérances et totalement « INCROYABLE ». Il m’est impossible de tous les citer, et c’était aussi sans compter avec les bénévoles tels que:

  • Xavier Guggenbuhl,
  • Cindy Gosset,
  • Tanguy Dinoir,
  • Frédérique Vinchent,
  • Jérôme Brismée,
  • Adrienne Rmn,
  • Laeti Keylian Lgr,
  • Marie Thiébaut,
  • Adrien De Rycke,
  • etc, etc..,

Au vu des propositions qui arrivèrent de part et d’autres, nous pourrions pu si nous l’avions voulu continuer quelques semaines supplémentaires .

Mais, toutes les bonnes choses ont une fin, et nous devions vaquer à d’autres occupations, ainsi que penser aussi tout doucement à rentrer dans les préparatifs des menus de fêtes de fin d’année.

Comment remercier tous ceux qui ont oeuvrer autour de ce projet?

Le plus beau cadeau que nous puissions leur donner, ont été tous ces témoignages et commentaires que nous avons reçu de la part des soignants.

Notre pari complètement fou a été gagné et nous vous le devons en grande partie à tous ces bénévoles et généreux donnateurs, sans qui cette aventure n’aurait pu être.

La dernière s’est déroulée le cœur serré et rempli de joies, car nous avons tellement partagés des moments de rires, de stress, de partages, de rencontres et d’échanges.

Nous avons pu délivré une fois de plus 850 repas que nous avions décidé d’offrir aux soignants indépendants de la région, ainsi q’aux :

  • personnel du CPAS de Leuze
  • personnel du CPAS de Frasnes
  • bénévoles
  • La croix rouge pour les personnes précarisées de la région de Péruwelz et Leuze .

Une page s’est tournée, un livre s’est refermé, mais cette aventure nous aura appris que la solidarité et la fraternité sont bien présentes et vivront encore longtemps…

Lire aussi

Wallonie picarde Le jury des fins gourmets a mis à l’honneur les producteurs et les restaurateurs de la région

Pour sa douzième édition, le jury des fins gourmets du Parc naturel transfrontalier du Hainaut a tranché

Chaque année, le Parc naturel transfrontalier du Hainaut (constitué du Parc naturel des Plaines de l’Escaut et du Parc naturel Régional Scarpe-Escaut) organise le jury des fins gourmets qui met à l’honneur les producteurs et les restaurateurs de son territoire. Concrètement, tout producteur qui souhaite proposer un produit ou tout restaurateur qui utilise des produits locaux dans une recette, et souhaite participer au jury, en fait la demande en complétant un dossier de candidature suite à un appel à participation.

Le jury de dégustation est constitué en grande partie de consommateurs belges et français, mais aussi de quelques professionnels. Sur base d’une grille de cotation organoleptique, ils apprécient produits et recettes de manière objective. Les résultats des dégustations permettent de remettre des saules d’or, d’argent ou de bronze aux producteurs et aux restaurateurs. D’autre part, la presse est aussi invitée à goûter produits et recettes et à remettre ses coups de cœur.

Enfin, les enfants ont aussi leur mot à dire et jugent les produits à la vue, à l’odeur et au goût. Les élèves de l’école Saint-Charles à Wez-Velvain ont donc aussi remis leur verdict.

Cette année, c’est le lycée hôtelier d’Orchies (F) qui accueillait le jury le 15 novembre dernier pour sa douzième édition.

Les produits qui portent la reconnaissance « primés par le jury des fins gourmets du parc naturel transfrontalier du Hainaut » seront promus dans un dépliant ; chaque producteur et restaurateur pourra afficher la plaquette de reconnaissance et le diplôme reçus.

Cette année est un grand cru avec pas moins de 9 saules d’or, 7 saules d’argent et 1 saule de bronze.

Voici les lauréats de Wallonie picarde :

  • Boucherie Chez Dany, Daniel Leblon de Quevaucamps;
  • Un chef à la maison, Frédéric De Braekeleer de Péruwelz
  • Brasserie de Cazeau, Laurent Agache de Templeuve
  • Croc frites de Wez-Velvain
  • SASPJ Velghe Jean-Marie et Arnaud de Baugnies
  • Jeunes affineurs fromagers (JAF), Nicolas Cange de Stambruges
  • Cédric Cardon de Hollain
  • Anne-Chantal Dupont de Lesdain

Source : DH

Du chèvre au cuberdon parmi les nouveautés

De l’audace, la Wallonie picarde n’en manque pas. De l’originalité et du savoir-faire non plus, à en juger par les Fins Gourmets du Parc naturel transfrontalier du Hainaut qui ont primé, jeudi soir, 17 produits du terroir. Parmi eux, un chèvre au cuberdon, un confit de bœuf dans une tartelette à la cassonade ou encore des gaufrettes à la violette. Mmmh… 

Source : NordEclair

Verdict du jury des fins gourmets du Parc Naturel des Plaines de l’Escaut

Pour la douzième année, le Parc Naturel des Plaines de l’Escaut à réuni un jury composé de professionnels des métiers de bouche, de citoyens et d’écoliers du territoire et de représentants de la presse régionale, pour valoriser les produits artisanaux du Parc.

Depuis 3 ans, le Parc Naturel régional Scarpe-Escaut a rejoint l’aventure. Ce sont donc à la fois des producteurs français et wallons qui présentent leurs fromages, salaisons, miels, boissons, produits laitiers ou préparations pour les restaurateurs.
 Ce sont notamment distingués, côté belge, cette année : le jus de pomme pétillant des vergers de Brunehaut (coup de coeur des enfants et saule d’or du jury des fins gourmets), l’abbaye St Martin triple bio de la brasserie Brunehaut (saule d’or) , le pâté à la Diole de la boucherie Dany à Quevaucamps (saule d’or), le fromage “Le petit Bonsecours” de Jacky Canghe (saule d’or et coup de coeur de la presse) , la tarte au sucre de la boulangerie Lecolier à Laplaigne (saule d’or et coup de coeur de la presse) , le trésor du presbytère de Mystère et boules de glace à Lesdain (coup de coeur des enfants et saule d’or) et le sabayon d’escargots aux herbes fraîches, jus à la bière de Brunehaut de Frédéric De Braekelaer de Péruwelz (saule d’or).

Source : Notele

Des ateliers culinaires pour découvrir les produits locaux…

Dans le but de promouvoir les produits locaux, le groupe d’action locale des Plaines de l’Escaut organise des ateliers culinaires ouverts à tous, adultes et enfants. Au début de chaque séance, un producteur présente ses produits ; ceux-ci sont ensuite mis à l’honneur dans une recette imaginée par Frédéric De Braekeleer, « Un chef à la maison ». Dans notre cuisine aussi, rien que du local pour un « Filet de porc florentine au Brillat Truffé, déclinaison de légumes et jus au cidre » A table, tulipes et plantes potagères…

Reportage

Source : Notele

Le terroir récompensé

Le jury des Fins Gourmets des Plaines de la Scarpe et de l’Escaut s’est réuni en clôture de la Quinzaine du goût organisée par le Parc naturel des Plaines de l’Escaut.

Les résultats de ce jury sont connus! Selon les organisateurs: “Cette année, deux restaurateurs ont répondu à l’appel en proposant des plats de terroir ou des recettes mettant en valeur des produits de la région. 16 producteurs ont soumis leurs produits à l’avis du jury. Un prix spécial de la presse a récompensé deux produits et une recette. Ce jury attribue ensuite trois distinctions: saule de bronze à partir de 13/20, saule d’argent à partir de 15/20, saule d’or à partir de 18/20. Les distinctions sont attribuées pour trois ans”. Parmi les lauréats, citons les saules d’or obtenus par la ballotine de caille farcie au foie gras du chef Frédéric De Braekeleer et le fromage “le Cœur du marais” de la ferme Amorison.

source : L’avenir

Le jury des Fins Gourmets

Cette année encore, le jury transfrontalier des Fins Gourmets des Plaines de la Scarpe et de l’Escaut a goûté les produits et les recettes mettant en valeur les créations des producteurs locaux soigneusement sélectionnés.

Parmi les prix attribués, le saule d’or revient au millefeuille de campagne de la Taverne Saint Géry d’Aubechies. Le saule d’argent est décerné notamment à la noix de porc fumée à l’ancienne de chez Cotille à Quevaucamps, au fromage Le crombiau de Marie Amorison de Basècles, au Pavé montois de Jacquy Cange de Stambruges et à la Tarte aztèque de Graines de Pain à Péruwelz. Le Jury des enfants a également craqué pour la noix de porc fumée mais aussi pour l’éclair au chocolat (aussi saule d’argent) de chez Foucart à Péruwelz. Enfin, le Jury de la presse a retenu une recette de queue de bœuf de De Braekeleer Frédéric de Péruwelz (aussi saule d’or).

Source : L’avenir

Un chef cuisinier au service des migrants

Frédéric est un cuisinier bourlingueur. Aujourd’hui, il travaille à Pecq et consacre tous ses temps libres à l’aide aux réfugiés. Il récolte de la nourriture et cuisine volontiers pour ses nouveaux amis.

Depuis ses quatorze ans, Frédéric De Braekeleer fréquente les cuisines. D’abord comme étudiant afin de se faire un peu d’argent de poche et ensuite, son diplôme acquis, dans toutes les bonnes maisons du royaume et sur plusieurs continents.

Source : L’avenir